Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience.

Le jumelage Mirecourt-Beuel... une cloche, 3

curés, 2 maires et 1 chancelier !

 

 

En 1636, une cloche consacrée à Saint Michel et Sainte Marie Madeleine fut fondue pour l’église à double étage de Schwarzrheindorf. Elle y resta jusqu’en 1804, avant de réapparaître en 1806 à Mirecourt, quand le Conseil Municipal décida de compléter le carillon de l’église. Sans doute fut-elle amenée en France par les armées victorieuses de Napoléon 1er. A qui fut-elle achetée ? Question sans réponse pour l’instant.

Tout a commencé grâce à la curiosité du chanoine André Laurent, d'Épinal. Il a remarqué sur une cloche de l'église de Mirecourt une dédicace en allemand où on pouvait lire l'inscription "Schwartzenrheindorff". En août 1957, le chanoine Noël, curé de Mirecourt, et le chanoine Laurent firent un voyage en Allemagne sur les pas de St Pierre Fourier qui débuta sa prêtrise à Trêves. De là, ils décidèrent de pousser un peu plus loin pour visiter la fameuse église double de Schwarzrheindorf.

Schwarzrheindorf est une petite ville située dans le district de Beuel, sur la rive droite du Rhin, en face de Bonn. Son abbé, Karl Müller, repensa à la cloche de Mirecourt quand il fut décidé d'installer un nouveau carillon de bronze dans son église. Pourquoi ne pas la faire revenir pour l'intégrer dans ce carillon ? Le gouvernement de l'état fédéral de Rhénanie du Nord-Westphalie prenant à sa charge la fonte de la cloche destinée à la remplacer dans le clocher de Mirecourt, le Conseil Municipal de Mirecourt se prononça officiellement en faveur de l'échange le 2 juin 1962.

La nouvelle cloche de Mirecourt fut coulée le 18 septembre 1964, dans la fonderie Mabilon de Saarburg. Elle porte cette inscription : "Je m'appelle Jeanne. Je remplace ma soeur aînée, retournée au clocher de Schwarzrheindorf après 170 ans d'absence. L'an 1964, j'ai été fondue à l'initiative de M. l'abbé Karl Müller, curé de Schwarzrheindorf, M. Henri Parisot, sénateur-maire de Mirecourt, M. le chanoine Jean Noël, archiprêtre à Mirecourt.

"Jeanne" fut baptisée le 4 octobre 1964. Fin mars 1965, Beuel vécut des jours uniques : les six nouvelles cloches de bronze richement décorées du nouveau carillon de l'église de Schwarzrheindorf furent avancées devant l'Hôtel de Ville. Mais ce fut la cloche "Michel et Madeleine", revenant de Mirecourt, sur un chariot tiré par un poney, qui attira la curiosité des habitants de Beuel. L'ancien Chancelier Konrad Adenauer et le Maire de Mirecourt Henri Parisot prirent part aux festivités.

 

En 1968, une Mirecurtienne fut choisie comme princesse des lavandières ce qui prouve que les contacts se sont intensifiés au cours des années suivantes. On en est arrivé à la création d’un jumelage officiel entre les deux communes au début de l’année 1969. Depuis, des milliers de citoyens des 2 communes ont noué des contacts et fait vivre pleinement ce jumelage : pas question ici de tourisme de clocher !

histoire jumelage

histoire jumelage2

histoire jumelage3

mirecourt mag

carte de la ville

galerie photos

objets promo

Copyright © 2015. Ville de Mirecourt - luthiers, archetiers, dentelles, musique mécanique.
Designed by Olivier LAURENT and Flavien VOIRIN